S'inscrire à partir d'un pays de l'Union européenne : les différentes procédures

 
Vous souhaitez étudier en France et avez besoin de conseils sur l’inscription et la candidature ? CampusFrance vous accompagne dans votre projet d’études, n’hésitez pas à nous contacter !

Ressortissants européens

Vous souhaitez étudier en France en candidature individuelle, c’est-à-dire hors programme d’échange ? Les étudiants européens n'ont pas besoin de visa ou de procédure complexe. Toutefois, les procédures sont différentes selon la Licence, le Master et le Doctorat. Vous trouverez toutes les informations dans cette rubrique.

Si vous êtes ressortissant d'un pays de l'Union européenne (UE) ou de l'Espace économique européen (EEE), d'Andorre ou de Suisse, prenez directement contact avec le ou les établissements de votre choix en vue de votre inscription. Vous n'êtes soumis à aucune procédure particulière, pas même à l'obtention d'un visa pour rejoindre l'enseignement supérieur français au delà de la première année d'étude.

Si vous souhaitez rejoindre l'enseignement supérieur français en 1ère année, vous devez utiliser le dispositif obligatoire de pré-inscription en ligne "Admission post-bac" (APB), comme l'ensemble des étudiants français. A partir de la deuxième année de Licence et pour le Master, vous trouverez les dossiers d’inscription directement sur le site de l’université qui vous intéresse.

Etudiants non ressortissants de l'Union européenne mais résidant en Autriche

Si vous résidez dans un pays de l'Union européenne et que vous n'êtes pas ressortissant européen, c'est le consulat de France de votre pays de résidence qui vous accordera un visa "étudiant". Même si la procédure CEF est en vigueur dans votre pays d'origine, il n'est pas nécessaire d'y retourner pour rejoindre l'enseignement supérieur français. Pour être admis en 1ere année de Licence, vous devrez remplir un dossier blanc (DAP : demande d’admission préalable pour une première inscription en Licence 1 ou 2 en France).